Comment choisir son soutien-gorge

lingerie slider nb

Profondeur de bonnet, tour de dos … Avec les années, notre poitrine change de forme et de taille. Suivez nos conseils pour bien choisir la taille de votre prochain soutien-gorge !

Comment prend-on ses mensurations ?

Même s’il faut affronter sa timidité et sa pudeur, mieux vaut faire prendre ses mensurations par un tiers, comme une vendeuse de lingerie qualifiée par exemple. Mais si vraiment on ne peut pas faire autrement, on mesure son tour de dos en plaçant le mètre-ruban tout autour du buste, pile sous la poitrine. Pour ce qui est des tailles françaises, il faut ajouter le chiffre 15 au chiffre obtenu pour connaître sa taille. Ainsi, une femme qui aura obtenu un tour de buste de 80 cm fera un 95 de tour de dos.

Ensuite, on prend un bonnet (A, B, C, D, etc…) selon la profondeur et le volume de la poitrine en mesurant votre tour de poitrine. Placer le mètre ruban à la pointe du sein pour déterminez la profondeur de vos bonnets.


Reportez vous aux tableaux ci-dessous pour connaître vos mensurations.

Mesurez votre tour de dos en plaçant le mètre juste sous votre poitrine :
Tour de dos
68/72
73/77
78/82
83/87
88/92
93/97
98/102
Votre taille
85
90
95
100
105
110
115

 

Mesurez votre tour de poitrine en plaçant le mètre à la pointe du sein. Et déterminez la profondeur de vos bonnets :
 
Bonnet A
Bonnet B
Bonnet C
Bonnet D
Bonnet E
85
81/83
84/86
87/89
90/92
93/95
90
86/88
89/91
92/94
95/97
98/100
95
91/93
94/96
97/99
100/102
103/105
100
96/98
99/101
102/104
105/107
108/110
105
101/103
104/106
107/109
110/112
113/115
110
106/108
109/111
112/114
115/117
118/120
 
 
Quels sont les points à vérifier avant d’acheter un soutien-gorge ?
 
Il faut d’abord voir si l’entre-bonnet est bien plaqué sur le torse, quitte à faire des mouvements de bras dans la cabine d’essayage. Cela permet de savoir si la profondeur de bonnet et la taille de l’armature sont bons. Les armatures, elles, doivent aussi être plaquées sous le sein, ni trop au-dessous, ni dessus. Sinon, on voit que cela fait des boursouflures sur la poitrine ou au niveau des aisselles. Dans le dos, le soutien-gorge doit être horizontal et ne doit en aucun cas remonter. On peut au besoin régler les bretelles, mais attention de ne pas trop les serrer ! Cela fait des marques disgracieuses. On pense souvent que ce sont les bretelles qui assurent le soutien, mais c’est faux ! Le maintien se fait principalement par le dos et l’agrafage.
 
 
Justement les agrafes, à laquelle doit-on le fixer ?
 
Les soutien-gorges possèdent généralement trois agrafes, voir quatre et même cinq sur certains modèles. L’idéal est d’utiliser celle du milieu à l’achat, car cela laisse une marge si l’on maigrit ou si l’on grossit. Néanmoins, on peut choisir de le serrer au maximum si la matière est un peu élastique, comme la microfibre.
 
 
Petite astuce conseil pour mettre son soutien-gorge le matin ?
 
Plutôt que de fermer les agrafes par-devant et de tourner le soutien-gorge au risque de vriller l’armature (et oui j’ai déjà vu faire lol), je vous conseil d’enfiler d’abord les bretelles et de l’agrafer ensuite. Cela permet de bien placer la poitrine dans le bonnet. Une fois le soutien-gorge fixé, il est important de bien ramener le sein sur le devant, en tirant un peu le soutien-gorge vers l’arrière, et voila !
 

Laisser un commentaire